jeudi 26 avril 2018

Arthur Wardle (1864-1949), A Leopard Resting.


Arthur Wardle (1864-1949), The Battle for the Standard.


Edouard Chimot (1880-1959), La Femme et les Monstres.


Edmund C. Tarbell (1862-1938), Portrait of a Lady - 1891


John William Waterhouse (1849-1917), La Belle Dame sans Merci (Etude)


John William Waterhouse (1849-1917), Nymphs Finding the Head of Orpheus (Etudes)


John William Waterhouse (1849-1917), Penelope and the Suitors.


John William Waterhouse (1849-1917), Psyche Entering Cupid's Garden.


John William Waterhouse (1849-1917), Etude d'une tête de Jeune Homme, probablement pour "Narcissus".


John William Waterhouse (1849-1917), The Easy Chair.


Edmund Blair Leighton (1852-1922), The Hostage - 1912


Edmund Blair Leighton (1852-1922), Lady Godiva - 1892


Edmund Blair Leighton (1852-1922), A Picnic Party - 1920


Oscar Vladislas de Lubicz Milosz (1877-1939), Grincement Doux...

Grincement doux et rouillé d’une berline…
Le crépuscule pleure de vieille joie…
— Il faudrait pourtant aller voir qui est là.
— « Bonsoir, comment vous portez-vous, Mylord Spleen ? »

Les chevaux, les chevaux du passé hennissent
Le soir, le soir, aux fenêtres de l’oubli.
— « La diva que vos sentiments applaudissent,
Mylord, l’avez-vous revue en Italie ? »

Il pleut, il pleut doux de la pluie ancienne
Sur les toits, sur les toits rouges d’autrefois.
— « Merci pour votre aimable lettre de Sienne ;
Et Noël, se souvient-il encor de moi ? »

Ton coq, ton coq, girouette, dit jamais plus,
J’ai mal, j’ai mal, ô grand-père soir, à l’âme.
— « Ces maudites routes d’automne, goddam !
À propos… Godwin et Percy vous saluent. »


Soir de jadis naïf, doux comme un qui cuve
Son vieux vin de l’an vingt près d’un feu léger.
— « Et puis vous savez, je suis si distrait ! — J’ai
Oublié de jeter moi dans le Vésuve. »

Gustave de Jonghe (1829-1893), La Lettre d'Amour - 1875


Francis Carco (1886-1958), L'Inconnue (in Au vent crispé du Matin)

En contrebas des loges et des promenoirs, un immense parquet luisant et glissant attendait les danseuses qu’on pouvait choisir ensuite pour la nuit. C’était des femmes mal habillées, fardées et point trop jeunes. Mais elles portaient dans tous leurs mouvements une liberté si grande et si ferme qu’un désir étrange vous faisait éclater le cœur.

Je m’arrêtai pour mieux les voir. Elles encombraient le bar : une vingtaine au plus. Quelques unes, fluettes, dévisageaient avec ennui des femmes inconnues, d’autres regardaient les hommes sans distinction d’âge ni de costume. Elles absorbaient des cocktails à l’éther et d’inqualifiables boissons glacées et parfumées à la rose, au musc, au benjoin, à la verveine.

Une seule, assise à l’écart, vidait mélancolique un litre de vin. Elle était coiffée bizarrement d’un petit chapeau de voyage. Ses mains, couvertes de bagues fausses, n’étaient ni belles, ni bien entretenues, mais son regard, posé distraitement sur moi, m’emplit d’une maladive angoisse.

Je dus m’asseoir à côté d’elle. Silencieusement, tandis qu’éclataient les cuivres proches de l’orchestre, je saisis le bras qu’elle sut offrir. La chair tendait l’étoffe, une chair que je devinais blanche et froide comme la neige et qui me chauffa jusqu’aux moelles.

Elle n’était pas danseuse. Pourtant à un geste qu’elle fit, je vis qu’elle portait un maillot sur le corps.

Alors je la suppliai de vouloir bien enlever sa robe qui la gênait. Elle obéit, puis s’en alla, toujours très indifférente, dans sa nudité de cirque et de music-hall, à travers le promenoir encombré, sans que personne s’en étonnât.

Joseph Van Lerius (1823-1876), Idylle.


Jean Geoffroy, dit Géo (1853-1924), Les Petits Collectionneurs.


Jean-Paul Sinibaldi (1857-1909), L'Atelier.


Gustave de Jonghe (1829-1893), Indiscrétion.


Gustave de Jonghe (1829-1893), Un Temps Changeant.


William Adolphe Bouguereau (1825-1905), Tentation - 1880


Joseph Denis Odevaere (1778–1830), Lord Byron sur son lit de Mort - 1826


mercredi 25 avril 2018

George Spencer Watson (1869-1934), The Saddler's Daughter.


Jean Moréas (1856-1910), A Jeanne (in Autant en Emporte le Vent).

Ah ! rions un peu pendant que l’heure
Le souffre ;
Ah, rions sur le bord
Du gouffre.
Oh, si bon il est de rire,
Quand on pense :
Que nos cœurs loyaux n’auront point
Leur récompense.

Si j’avais toujours
Votre front proche,
Je serais sans peur
Et sans reproche.
Mais loin de vos yeux
Je m’assimile
Au fou qui combat
Contre mille.

Edmond Grandjean (1844-1908), Le Pesage à Longchamp - 1881


Edmund Berninger (1843-1910), Vue de la Côte d'Amalfi.


Jean Pellerin (1885-1921), D’après Keyyam (in Le Bouquet Inutile).

Le destin propose à la chance
Une joute aux échecs
Et tous, esclaves, femmes, cheiks,
Tous les humains en danse.

On pousse roi, fou, cavalier,
Au hasard de la guise.
— Va-t-il me prendre ? — M’oublier ?
Et le désir s’aiguise.

L’homme chancelle, ivre d’espoir,
Parle, rêve, convoite…
Mais le Destin : « Assez, ce soir
Rentrons-les dans la boîte ! »

Edmond Grandjean (1844-1908), Vue des Champs-Elysées depuis la Place de l'Etoile, Paris - 1878


Edmond Grandjean (1844-1908), L'Avenue du Bois de Boulogne - 1889


Edmond Aman-Jean (1858-1936), Rêverie.


lundi 23 avril 2018

Miquel Blay (1866-1936), A l'Idéal - 1896.


George Frederic Watts (1817-1904), Ariadne on the Island of Naxos.


Dean Cornwell (1892-1960), Illustration pour "The River’s End", Good Housekeeping Magazine - 1919


Léon De Smet (1881-1966), Femme à la Fenêtre - 1909


Emile Claus (1849-1924), Jeune Fille (Célina).


Modeste Huys (1874-1932), Matin (Soleil) - 1906


Viktor Barvitius (1834-1902), Place de la Concorde, Paris - 1866


George Frederic Watts (1817-1904), Britomart.


George Frederic Watts (1817-1904), Portrait of Edith Villiers, Later the Countess of Lytton.


R.H. Ives Gammell (1893–1981), Dream of the Shulamite - 1934